jeudi 7 janvier 2016

Pas que Montessori...

Cliquez pour en connaître le prix

La pédagogie Montessori est très à la mode ces temps-ci et on voit naître sur le marché une kyrielle de livres et jeux éducatifs portant l’étiquette “Montessori”... 
Sont-ils tous utiles à découvrir, sont-ils tous le reflet de la pédagogie de Maria Montessori? Je ne le crois pas...
Ce livre co-écrit par Céline Santini et Vendula Kachel, édité par les Editions First, propose 200 activités permettant aux enfants de 0 à 12 ans de développer au quotidien leur “autonomie, confiance en soi, concentration, créativité”.
Oui, toutes les activités proposées dans cet ouvrage sont intéressantes et sympas à faire, mais si vous êtes un parent qui aime prendre le temps de partager avec ses enfants ses passions ou même les tâches quotidiennes, un parent qui a lui même reçu une éducation riche en transmission, nombreuses seront celles qui vous viendront à l’esprit sans aucune aide: “cueillir des fruits, faire germer une graine, observer la faune et la flore environnante, observer nuages et étoiles, jardiner, dessiner, écrire, jouer à des jeux de société, cuisiner, mettre la table...”



Ce livre m’attriste un petit peu car il représente l’image d’une génération qui s’est éloignée de l’essentiel, une génération inerte ou tout un chacun aurait besoin d’un guide pour y évoluer simplement...




Si ce livre, simple énonciation d’une kyrielle d’activités faciles à mettre en oeuvre au quotidien - et qui n’appartiennent pas plus à la pédagogie Montessori qu’à une autre - s’avère à mon avis peu utile à certaines familles (tout spécialement celles qui pratiquent l’IEF), d’autres pourront peut-être y trouver un souffle, un rappel à l’essentiel et y constater qu’encourager le bon développement de son enfant, cultiver son enthousiasme, sa curiosité, son désir d’apprendre n’est pas si difficile, il suffit de peu...  juste de lui accorder un moment. En effet, la vie offre à tous, naturellement, toutes sortes d’activités pédagogiques et ludiques à partager ensemble.


9 commentaires:

  1. "Ce livre m’attriste un petit peu car il représente l’idée d’une génération qui s’est éloignée de l’essentiel, une génération inerte ou tout un chacun aurait besoin d’un guide pour y évoluer simplement..."

    Passé le choc de constater qu'un éditeur gaspille du papier à ... ça (et la réaction violente "mais ils nous prennent pour des neuneus !), c'est effectivement une triste constatation qui se présente : mais comment en arrive-t-on là ?

    RépondreSupprimer
  2. Ne cherchons pas pourquoi "Montessori" apparait dans le titre...
    Quant à savoir comment on en arrive là peut-être par peur de l'échec... je suis impressionnée par le nombre toujours croissant de parents qui craignent l'échec scolaire pour des enfants de 4, 5 ou même 3 ans.. Alors il faut préparer le plus tôt possible ceux-ci, le plus tôt possible les instruire... Maria Montessori a le vent en poupe, vite citons là même lorsqu'il ne s'agit plus de proposer du Montessori et surtout montrons comment on peut instruire les enfants... il ne s'agit plus de vivre, d'expérimenter, il s'agit de préparer de bons élèves...

    RépondreSupprimer
  3. Hallucinant mais ce n'est pas la première fois que je me fais la même réflexion. C'est affligeant de se dire que notre génération de parents à besoin d'un guide de ce type. Les parents d'aujourd'hui semblent perdus.

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir,
    nos pensées se rejoignent, j'ai écrit un article il y a deux jours: http://lejournaldetitouan.blogspot.fr/2016/01/activites-montessori.html
    Et oui que c'est affligeant!
    À bientôt :)

    RépondreSupprimer
  5. Je ne m’attendais pas à toutes ces réactions! Quoique... ;-) Merci, cela me permet de découvrir deux nouveaux blogs très sympas que je pourrais ajouter sur le blog, ceux d’Enid et Déborah. Il est vrai que Montessori est en ce moment une véritable appellation marketing... demain ce sera autre chose...les joies du monde moderne, on ne sait pas de quoi on parle mais on gobe.

    RépondreSupprimer
  6. Je partage complètement ton avis !
    C'est désolant, mais peut être qu'en effet certains parents ont besoin qu'on leur rappelle le bon sens ? Je vois beaucoup dans mon entourage plus ou moins proche, des parents mal investis, qui ont perdu le goût.
    Je ne sais pas si un guide comme celui là pourrait les aider, mais je sais par contre que l'appellation "Montessori" pourrait à elle seule les convaincre de l'achat ! Ca a le vent en poupe, dommage qu'au final il en sorte du tout et n'importe quoi. Du commercial, encore et toujours... :-/
    Bonne continuation à ton blog que je découvre avec plaisir !

    RépondreSupprimer
  7. Emilie Oum Kalthoum08 janvier, 2016

    Même si ça n'est probablement pas typiquement Montessori, on retrouve quelque chose qui perso me saoule dans cette pédagogie : toutes ces activités de vie pratique mises en scène sur des plateaux alors que ça se fait naturellement ! Genre se laver les mains, laver la table, etc. Chez nous, ça s'est fait tout seul, sans plateau de présentation ! La pédagogie Montessori a été élaborée dans un contexte spécifique (groupe d'enfants défavorisés d'après ce que j'ai compris), donc il y a plein de trucs dont on peut se passer dans une famille "normale".

    Effectivement, les parents sont perdus. Notre société a aussi oublié ce qu'est un enfant : en réalité, elle ne lui laisse aucune place pour s'exprimer en tant que tel. Il ne doit surtout pas déranger ses parents et le reste de la société. Un enfant doit d'abord faire ses nuits avant 3 mois, puis manger proprement, ne pas bouger, rester bien assis en attendant que les adultes vivent, sourire et biser chaque personne rencontrée sinon il n'est pas bien élevé, etc. Du coup, on ne lui laisse aucune initiative et on se plaint qu'il ne soit pas autonome !
    Bien sûr, les 1ères fois où vous lui laissez se laver les mains tout seul, vous devez éponger. Mais petit à petit il gagne en précision et en autonomie, et c'est tout bénef pour tout le monde.
    Mais il faut savoir faire preuve de patience et de bienveillance, 2 choses quasi disparues aujourd'hui...

    RépondreSupprimer
  8. Ah mais tout à fait ! Et je faisais le même constat que toi et Aurélie "l'appellation "Montessori" pourrait à elle seule les convaincre de l'achat ! Ca a le vent en poupe, dommage qu'au final il en sorte du tout et n'importe quoi. Du commercial, encore et toujours... :-/" dans un article tout récent aussi : http://petitbout-petitbout.blogspot.com/2015/10/vendons-avec-montessori.html
    hihi c'est marrant comment on se retrouve.
    Personnellement j'apprécie beaucoup cette pédagogie, mais c'est justement les détournements à visée commerciale (ou démago, ou ou ou) qui en sont faits qui m'insupportent.
    Et quand ça vient montrer à quel point les parents ont perdu le contact avec leurs enfants, c'est effectivement d'une tristesse sans nom.
    Mais ça me fait découvrir ton blog alors tout n'est pas perdu ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour vos commentaires Emilie Oum Kalthoum et Gwen.
    En effet, nous vivons à une drôle d’époque... les gens ont perdu leurs repères, leurs traditions et se trompent sur la notion de bonheur: pourquoi courir après quand il est déjà là? :-)
    Mais comme dit Gwen tout n’est pas perdu!
    Moi aussi, je suis ravie d’avoir par vos commentaires découvert de nouvelles mamans à travers leurs mots et leurs blogs, je vous souhaite une heureuse semaine auprès de vos enfants!

    RépondreSupprimer

Laissez nous un commentaire, il est toujours plaisant de vous lire!