mardi 7 juillet 2015

Et ce fameux rapport d’inspection, il dit quoi exactement…


La semaine dernière, notre rapport d’inspection est arrivé. Certains d’entre vous m’avaient demandé ce qu’il en était…
J’en partage avec vous des extraits, à titre d’exemple pour celles et ceux qui se posent des questions sur ce procédé encore inconnu. Bien entendu, il n’est pas représentatif de tous les rapports, chaque inspecteur étant différent. Le nôtre était ouvert et organisé et nous avons reçu son compte-rendu très rapidement.
Nous l’avons trouvé juste, concis, parfois même élogieux (mais bon calmons nous, il ne le sera peut-être pas toujours! ) mais le plus important pour nous, est qu’il reflète parfaitement la personnalité de notre fille.

En voici la conclusion: “… est une enfant d’âge des élèves fréquentant le Cours Préparatoire. Portée par une famille qui lui offre un cadre sécurisant, culturellement ouvert et ambitieux, … est parfaitement épanoui et spontanée. Relativement à une enfant de son âge, … possède un niveau de vocabulaire et un niveau de lecture excellents. Curieuse, elle est intéressée par le monde qui l’entoure, n’hésitant pas à questionner l’adulte et à se montrer ouverte au dialogue. Elle se montre capable de réflexion. Le choix des méthodes et outils utilisés pour réaliser l’instruction couvre un large spectre, de manuels aux origines lointaines aux outils numériques très modernes.
Sur le plan des compétences et en regard des attendus d’élèves du même âge, on note un retard en mathématiques  - ( en effet, nous avons commencé le calcul avec la méthode Singapour en mars dernier car avant cela notre fille n’était absolument pas intéressée par l’étude des maths; nous ne le regrettons pas car elle est maintenant ouverte à son apprentissage et y prend beaucoup de plaisir. Par contre on s’y colle tout l’été! Héhé ).
Les parents expliquent que, ayant centré leur action sur l’acquisition de la lecture, il s’agit là d’un choix et que l’écart sera comblé dès l’an prochain. Nous pouvons leur faire confiance. Par ailleurs le lien entre la lecture et l’écriture sera approfondi, le travail de production développé.”

Il est intéressant de lire un compte rendu faisant état des attentes de validation du palier 1…
Vous verrez que notre fille ne répond pas à toutes; nous essayons de respecter au maximum son rythme naturel et ses intérêts, nous ne sommes pas inquiets, nous avons devant nous tout le temps nécessaire pour avancer à vive allure.
C’est pour moi l’intérêt principal de l’instruction en famille, ici pas de course à celui qui sera “le plus”; du jour au lendemain, sans crier gare, l’enfant s’ouvre à un nouvel intérêt et hop il avance d’une manière impressionnante car son cerveau est prêt, son attention est fixe, il a ENVIE et parce que nous sommes disponibles et à l’écoute pour lui offrir accompagnement et supports. Quel plaisir!

Dans notre rapport, l’inspecteur y a retranscrit:

  • l’entretien avec les parents 
1) les raisons de la scolarisation à domicile: ici, choix éducatif qui ne correspond pas à nos attentes et surtout l’envie de les instruire nous même.
2) le temps consacré à l’instruction des enfants et lieu réservé à cet enseignement: ici, 2 heures/ 4 matinées par semaine dans la cuisine par choix mutuel. “Toutefois la maison offre de nombreux lieux propices aux apprentissages, lieux manifestement investis pour permettre à … de baigner dans un univers culturel propice (livres, frises, cartes…)”.
3) personne(s) se chargeant de l’enseignement: ici, essentiellement maman.
4) contenus de l’enseignement, outils utilisés: “ L’enseignement repose sur des manuels de référence. La famille a acquis la méthode de lecture syllabique “Petit Gilbert” dont l’édition originale date de 1941. Les autres manuels viennent essentiellement de la Librairie des Écoles, notamment pour tout ce qui concerne les mathématiques et la découverte du monde.”
5) apports extérieurs: internet, bibliothèque, personnes ressources, etc.: ici entre autre, tablette, ordinateur, abonnement à la médiathèque et à certains musées, cours de natation.
6) perspective pour l’année prochaine: ici, nous nous sommes déjà procurés les manuels de CE1 et normalement, un départ à l’étranger.

  • Maîtrise de la langue française
1) expression orale: “.. s’exprime de façon aisée, a un bagage lexical important…”
2) lecture: “ elle lit avec beaucoup d’aisance et de fluidité, même si elle rencontre un lexique soutenu ou inconnu, ou si des sons complexes sont présents…”
3) expression écrite: “écriture régulière et normée(…)  l’ensemble des travaux écrit est propre, ordonné et soigné. Le travail en production est peu développé, l’accent ayant été mis sur l’apprentissage de la lecture et de la graphie.”
4) orthographe, grammaire: “Les différentes notions grammaticales ne sont pas encore abordées. L’orthographe de quelques mots outils est acquise”

  • Mathématiques
1) numération: ici “maîtrise les nombres de 0 à 29: elle est capable de les trier, nommer, ranger et comparer à l’oral et à l’écrit.
2) techniques opératoires, calcul mental: ici, résout mentalement les calculs sur les petits nombres, pour les autres s’appuie sur un boulier dont elle maîtrise l’utilisation: elle le manipule pour additionner, trouver un complémentaire, soustraire… Les techniques opératoires n’ont pas encore été abordées.”
3) situations problèmes: ici “… se montre capable de résoudre un problème additif ou soustractif simple, sans pour autant en formaliser l’opération. Elle joue fréquemment avec sa famille à des jeux de plateaux et jeux de stratégie qui lui permettent, entre autre, de développer certaines compétences mathématiques.”
4) géométrie, grandeurs et mesures: ici “les notions géométriques et l’utilisation d’instruments sont justes approchées. Les figures planes et les solides usuels sont connus grâce à de petits jeux ou logiciels…”

  • Pratique d’une langue vivante
ici “… est imprégnée régulièrement dans son milieu familial des sonorités de la langue anglaise…”
  • Histoire, géographie et sciences. Découvertes du monde
 ici “ la découverte du monde est abordée régulièrement: différents outils servent de support. … distingue le passé proche du passé plus éloigné et semble avoir une bonne maîtrise de la structuration du temps. (…) se montre curieuse pour les domaines scientifiques et est en capacité de restituer des connaissances sur les sujets abordés (…) pratique volontiers le dessin et la peinture…”
  • Entretien avec l’enfant: culture générale et épanouissement de la personnalité
ici, “… est spontanée dans les échanges, elle montre volontiers son travail, est ouverte au dialogue et communique avec intérêt les sujets abordés. Curieuse et volontaire, elle s’engage vite dans l’activité proposée, mais elle peut aussi amorcer une réflexion en cas de doute. Elle n’hésite pas à s’adresser à l’adulte face à une situation inconnue.”

Cette inspection s’est agréablement passée, je sais que pour certains ce n’est parfois pas le cas, mais essayez de ne pas vous attarder là-dessus, ce n’est qu’une goutte au milieu d’un océan, gardez les conseils constructifs et oubliez les avis personnels déplacés.
Pour tout vous dire, cette année, nous avons mon époux et moi-même pris énormément de recul par rapport à cette formalité législative; après tout, nous sommes dans notre droit, nous respectons la loi, nous l’appliquons fermement, nous sommes les premiers éducateurs de nos enfants et nous leur offrons un apprentissage concret, nous leur enseignons à être ouverts, à essayer, à être volontaire et à ne pas baisser les bras, pourquoi alors nous en faire. Nous préférons dépenser notre énergie vers l’essentiel.
Si sur notre chemin nous croisons un jour M ou Mme Anti, nous ne changerons pas d’avis pour autant et nous resterons fermes et confiants quant à notre organisation et nos enfants.
Cette inspection nous a conforté dans notre choix de ne pas prendre de CPC; en effet nous nous sommes parfois demandés si notre décision était bonne. Nous sommes maintenant plus prêts que jamais à aborder la suite et cela avec la même conviction, la même sérénité.
Cette inspection a aussi mis à jour le fait que notre fille avait besoin de se rassurer, nous ne l’avions pas perçu, tout juste après avoir fermé la porte sur l’inspecteur et sa conseillère pédagogique elle a sauté en l’air en criant: “Ouiiiiiiii, je peux continuer à apprendre à la maison!”. Nous avons donc pris le temps de  bien lui expliquer qu’elle avait le droit de ne pas savoir, de se tromper et que seule notre obligation d’instruction était contrôlée et que tant que nous la respections elle n’avait pas de souci à se faire.
Nous sommes très fiers d’elle, de son travail, de sa façon d’aborder la nouveauté et le challenge et nous sommes tellement heureux de pouvoir partager avec elle chaque jour que dieu fait.

Maintenant l’heure de l’insouciance a sonné! Nous vous souhaitons un été heureux et riche en découvertes et nous vous retrouverons en septembre afin de partager avec vous de nouveaux apprentissages.
Merci à tous ceux et celles qui tout au long de l’année ont partagé avec nous leurs idées et leur expérience! Vous nous avez apporté une aide précieuse.


8 commentaires:

  1. Contente que vous ayez rencontré une personne respectueuse. Une bonne chose de faite. Un très bel été à vous et hâte de te lire à nouveau.

    RépondreSupprimer
  2. Et voilà, fait et bien fait pour cette année ! C'est agréable de voir un contrôle qui se passe bien (et ils sont de plus en plus nombreux)et un rapport qui confirme vos choix et vos convictions.
    Petite Fleur doit être fière et heureuse !
    Et maintenant, l’été s'offre à vous. Je ne doute pas qu'il sera riche et plein de découvertes et d'apprentissages.
    Bonnes vacances à toute la famille.:)

    RépondreSupprimer
  3. Merci à vous Diogène Antiphéry et Rosie Bulle pour vos partages qui enrichissent notre apprentissage tout au long de l’année, nous allons profiter de ces vacances pour explorer le monde qui nous entoure et nous ne manquerons pas de partager nos expériences avec vous! Bonnes vacances à vous et vos petits curieux!

    RépondreSupprimer
  4. c'est une très bonne nouvelle, nous aussi nous continuons avec la librairies des écoles, même si les CPC ont bonnes réputation , ils reste onéreux et surtout très lourds, très gourmand en temps je trouve .

    Et puis si on y arrive ainsi pourquoi faire autrement , toute la famille y trouve son compte

    RépondreSupprimer
  5. Coucou, je t'ai dédié un Liebster Award! A voir ici : http://curiosifee.blogspot.fr/2015/07/un-liebster-award.html

    RépondreSupprimer
  6. Merci Rosie Bulle, je suis toute zémue!! Je remercie ma mère qui m’a mise au monde, mon mari qui m’a acheté un bel ordinateur, mes enfants qui font tranquillement des bêtises dans une autre pièce de la maison afin que je puisse écrire tranquillement mes articles, ma bouilloire qui me concocte de merveilleuses tisanes pour accompagner agréablement mes séances d’écriture, mes lecteurs qui restent fidèles même quand je suis un peu trop absente ou que je dis des bêtises…. J’arrive, je cours, je vole répondre à toutes tes questions indiscrètes! ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Ça c'est du rapport qu'on aime ! Alors comme ça tu fais l'école dans la cuisine malgré tes aménagements ? Lol, moi qui ne cesse de me plaindre de mon petit appartement, je vois que même avec de la place, on finit toujours dans la cuisine !

    Je retrouve ma fille dans le rapport, il faut qu'elles se parlent les cocottes.

    Pourquoi n'utilises-tu pas de cours par correspondance ? J'aimerais bien te voir développer là-dessus, j'ai peut-être loupé un article sur ce sujet. Je crois que si j'étais en France, je ferais sans. Et peut-être même que je ferai sans l'année prochaine, je prends confiance. Niveau calcul, ma fille a vu les 4 opérations cette année. Pourtant, je pense qu'elle n'était pas prête, qu'elle n'a pas su s'approprier les méthodes. Les cours que j'utilise sont très bien mais nous n'avons pas le temps de prendre le temps.
    En tout cas, la fleur a bien travaillé, sa maman aussi et elle va pouvoir en profiter pour se coucher tard cet été :-)

    RépondreSupprimer
  8. Et oui la cuisine est la pièce la plus agréable de la maison, immense, lumineuse avec vue sur le jardin, on aime tous y traîner, y travailler, y bavarder, y cuisiner, y manger… Du coup ma petite pièce école a disparu et comme nous commençons à vendre notre intérieur petit à petit en vue de notre départ, un des petits bureaux est parti servir à un autre enfant.
    Non, pas de cours par correspondance car pour nous c’est reproduire un fonctionnement scolaire, or nous avons choisi de faire l’IEF pour être libres dans notre transmission et leurs apprentissages. On oscille entre formel et informel, on choisit nos supports entre vieux ouvrages et méthodes modernes et on ne travaille sur table que 8H par semaine, le reste est consacré à l’expression de leurs envies, aux jeux, au dessin, à l’exploration. Bien entendu comme tous les parents nous avons eu des doutes mais cette année a confirmé nos choix. Et puis, nous n’avons jamais eu pour eux le voeu d’en faire des têtes de classes mais plutôt des êtres épanouis, ayant confiance en leur capacité, débrouillards, ouverts et prêts à aborder l’inconnu sans crainte. Nous apprenons toute l’année avec des pauses quand les enfants freinent des 4 fers. Quand nous respectons leur rythme ils apprennent plus facilement: nous avons repris ce matin lecture calcul et écriture et nous avons retrouvé une petite fille assidue, concentrée et autonome, les progrès sont toujours fulgurants après ces pauses!
    Et puis au lieu de dépenser nos sous en cours par correspondance, nous achètons des livres, nous allons au théâtre, au cinéma et pour récompenser le bon travail effectué nous partons bientôt visiter le zoo de Doué la Fontaine et le Château de Brézé (un petit article suivra).
    En tous cas l’inspecteur n’a même pas évoqué l’idée d’un cpc et nous n’y penserons plus…
    Trust yourself and your kids and everything will go great!

    RépondreSupprimer

Laissez nous un commentaire, il est toujours plaisant de vous lire!