jeudi 11 septembre 2014

L'école à la maison, un investissement?



Oui l'Instruction en Famille demande un certain investissement, financier, personnel… mais quand vous faites le compte des dépenses de transports en commun, cantine, baby-sitter ou garderie, le coût des écoles privées, les consultations médicales quand l'enfant ne se sent pas bien dans son environnement scolaire…
Si l'investissement de départ s'avère important, il sera dégressif et très rentable si vous avez plusieurs enfants, le matériel et les ouvrages étant utilisables par tous.
De plus, l'IEF c'est une véritable communauté et vous pourrez trouvez sur le net de nombreuses idées ou du matériel souvent partagés gratuitement ou vendus à petits prix (association Carpe Diem, boutique documents Montessori…).
Et puis, ne trouvez-vous pas que nos enfants sont le meilleur investissement que nous ayons à faire dans cette vie.

Notre famille ne fait pas partie des plus riches (dans le sens financier j'entends, car pour le bonheur nous sommes multimillionnaires) mais nous avons décidé que je prendrai le temps de me consacrer pleinement à l'éducation de nos enfants, une décision commune et importante pour notre couple. Merci à ma brune, qui se reconnaîtra, pour m'avoir aidé à prendre cette décision car elle a raison, les enfants ne sont petits qu'un temps.
Voici une liste de choses nécessaires pour débuter l'instruction en famille:


  • une bonne imprimante, j'ai opté pour celle là que je trouve fantastique car elle offre une qualité professionnelle à prix raisonnable.
  • une plastifieuse pour protéger vos documents, réaliser des affichages ou des jeux en chemise (pour les plus petits).
  • une bonne tablette comme la Galaxy Tab 3 abordable et très bien, qui permettra à l'enfant de travailler sur un support informatique, d'avoir accès à des applications ludiques éducatives, de regarder de petits documentaires…
  • des crayons à papier, de couleur, de la peinture, des feutres, des pastels, des ciseaux, de la colle, du scotch, de la pâte à modeler et tout le toutim…
  • des rangements pratiques et accessibles.
  • une grande bibliothèque qui n'aura cesse de se remplir.
  • un bureau adapté à l'enfant sur lequel il est à l'aise pour travailler ou dessiner. 
  • un tableau noir au mur ou portatif comme le nôtre, superbe cadeau de Noël il y a quelques années.
  • une bonne organisation avec planning et agenda s'il vous plaît! 
  • du calme, de la patience et de l'imagination.
  • avoir confiance en vous, croire en votre famille et ne pas prêter attention aux mauvaises langues qui souvent répètent bêtement ce qu'elles ont entendu à la télé.
Si l'IEF vous tente n'hésitez plus, lancez-vous, vous n'avez rien à perdre! Et n'oubliez pas qu'en faisant ce choix vous opérez en toute légalité. Si votre choix est différent, respectez le fait que d'autres ne font pas le même et soutenez le droit à l'altérité et au respect de la liberté d'autrui, merci.

Déclaration Universelle des Droits de l'Homme:

Article 26
1. Toute personne a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental. L'enseignement élémentaire est obligatoire. L'enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l'accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite.
2. L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l'amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix.
3. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants.

Code de l'Education Française: 


Article L131-1
L'instruction est obligatoire pour les enfants des deux sexes, français et étrangers, entre six ans et seize ans.

La présente disposition ne fait pas obstacle à l'application des prescriptions particulières imposant une scolarité plus longue.

Article L131-1-1
Le droit de l'enfant à l'instruction a pour objet de lui garantir, d'une part, l'acquisition des instruments fondamentaux du savoir, des connaissances de base, des éléments de la culture générale et, selon les choix, de la formation professionnelle et technique et, d'autre part, l'éducation lui permettant de développer sa personnalité, d'élever son niveau de formation initiale et continue, de s'insérer dans la vie sociale et professionnelle et d'exercer sa citoyenneté.

Cette instruction obligatoire est assurée prioritairement dans les établissements d'enseignement.

Article L131-2
L'instruction obligatoire peut être donnée soit dans les établissements ou écoles publics ou privés, soit dans les familles par les parents, ou l'un d'entre eux, ou toute personne de leur choix.
 
Un service public de l'enseignement à distance est organisé notamment pour assurer l'instruction des enfants qui ne peuvent être scolarisés dans une école ou dans un établissement scolaire.Article L131-5

Les personnes responsables d'un enfant soumis à l'obligation scolaire définie à l'article L. 131-1 doivent le faire inscrire dans un établissement d'enseignement public ou privé, ou bien déclarer au maire et à l'autorité de l'Etat compétente en matière d'éducation, qu'elles lui feront donner l'instruction dans la famille. Dans ce cas, il est exigé une déclaration annuelle.
Les mêmes formalités doivent être accomplies dans les huit jours qui suivent tout changement de résidence ou de choix d'instruction.
La présente obligation s'applique à compter de la rentrée scolaire de l'année civile où l'enfant atteint l'âge de six ans.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez nous un commentaire, il est toujours plaisant de vous lire!